20 avril 2020,

 

L’Association des professionnels en exposition du Québec (APEQ) lance un cri d’alarme!

 

Le 10 avril dernier, le gouvernement du Québec ainsi que la Ville de Montréal ont décrété l’annulation de l’ensemble des événements publics culturels de la province et ce, jusqu’au 31 août 2020. Cette mesure, bien que nécessaire pour préserver la santé de tous, place l’ensemble de nos membres dans une position précaire et alarmante.

 

Le secteur des salons et expositions grand public et commercial est frappé de plein fouet et les incidences sont multiples. Notre industrie a, plus que jamais, besoin d’aide pour assurer l’avenir des salons et de l’exposition au Québec. L’annulation des événements génère un important manque à gagner pour tous les acteurs de l’industrie (promoteurs, locateurs de salles, audio-visuel, producteurs, exposants, traiteurs,etc.). Cette perte est directement reliée à la situation de la COVID-19, n’est pas définitive et risque de s’accroître encore plus en fonction du rythme de la reprise à l’automne. Pour le moment, nous estimons que le secteur des salons et de l’exposition fera face à plusieurs millions de dollars canadiens de pertes pendant cette crise.

 

Nous vivons tous des moments difficiles où la gestion des ressources matérielles et humaines se heurte à des mesures exceptionnelles et imprévisibles. Notre industrie est liée à un important nombre d’autres acteurs et secteurs, c’est pourquoi nous souhaitons lancer un appel aux autorités mais aussi à nos collaborateurs et collègues. Nous pensons qu’il est important de se préparer à la relance et qu’il est de notre intérêt de n’oublier personne dans le plan qui visera à rebâtir l’économie du Québec.

 

Ce que nous vivons actuellement transformera notre avenir, que ce soit du point de vue du tourisme, de la culture, de l’événementiel ou même des infrastructures à notre disposition. Nous avons la conviction que la relance aura des allures nouvelles. Notre industrie a été frappée de plein fouet et la pérennité de nos organismes est mise à rude épreuve. Nous devons repenser l’ensemble du secteur de l’événementiel et agir pour sauver notre industrie.

 

C’est pourquoi nous sollicitons le gouvernement du Québec pour qu’il se penche avec nous sur les problèmes engendrés par les mesures d’annulation d’événements et pour qu’il nous aide à trouver des solutions pour la pérennité de nos entreprises et organismes québécois.

 

Nous avons à cœur notre industrie, l’innovation et la relance.

 

Dominique Gagnon
Président
APEQ
Association des professionnels en exposition du Québec